Chroniques d’un parent confiné

Salarié, chef d’entreprise, indépendant, soignant, artiste, artisan, expatrié, … Vous êtes aussi parent.
Parent au foyer, vous voilà en prime confiné.

Comment vivez-vous cette situation inédite ? Que ressentez-vous au fil de cette expérience inattendue de votre vie de parent ? Vous trouverez ici des témoignages recueillis aux quatre coins de France et du monde parfois.


#JeSauveDesVies #JeResteChezMoi


Et vous, quelle est votre histoire ?

Merci pour vos témoignages reçus des quatre coins de France et même du bout du monde parfois.
Merci pour vos sourires, vos larmes, vos doutes, votre philosophie, vos tranches de vie.
Mars 2020. Un printemps pas comme les autres.


Chronique #1

« […] Il paraît que ça va durer des semaines comme ça. Je les aime, je les aime tellement. Mais là ce n’est pas moi, je ne m’y retrouve pas. Ce n’est pas MON équilibre. »


Chronique #2

« […] Côté boulot, entre un soignant et un agent SNCF, pas le choix, nous continuons tous les deux de travailler. Alors on jongle : l’un travaille quand l’autre est de repos, on reste d’astreinte comme on peut. »


Chronique #3

« […] J’ai réussi à trouver comment se connecter au site de l’école à la maison comme c’était marqué dans le cahier de liaison. Première leçon de maths, j’ai rien compris à la « structuration arithmétique des nombres entiers naturels ». Pas grave on va improviser, hein. Ça sera pas pire que deux mois d’été au bord de la piscine à buller. »


Chronique #4

« […] J’ai le secret espoir que cette période nous rapproche.
Que lorsque je lui parlerai de fatigue désormais, il ne me regardera pas d’un air de dire « Fatigue de quoi au juste ? Je te retrouve au même endroit que je t’ai laissée ce matin ». Qu’il comprenne que ce que je veux dire par « Je n’ai pas réussi à souffler 2 min » n’a rien à voir avec le fait que je ne sais pas expirer en comptant jusqu’à 60. »


Chronique #5

« […] 9h : Début de la classe à la maison (alors bon, bien sûr, pas toujours à 9h pile… Faut pas pousser !). Deux niveaux en même temps à gérer. 
« Trop fac’ » comme ils disent (ouais ben non en fait, je déconne !).

Hier, j’étais une Conseillère à l’emploi et une organisatrice hors-paire. Tout était bien ficelé dans mon boulot, mais ça… C’était hier !
Aujourd’hui, je suis institutrice (pourquoi  donc ? J’ai rien demandé moi !) et magicienne aussi (parce que oui en prime, je dois me dédoubler, MAGIE !).