Chronique d'un parent confiné #3

7h10 : Je suis réveillée « mécaniquement », même pas eu besoin de réveil.
Je suis sur le point de m’extraire de la couette quand je réalise que non, pas besoin d’aller conduire les enfants à l’école ! Pas besoin de passer en speed par la salle de bain, de débarrasser en 4e vitesse le petit-déjeuner… On reste à la maison. Yes !

7h12 : J’entends du bruit dans l’escalier.
Les mêmes enfants que je dois tirer du lit 5 jours sur 7 (je vous laisse deviner lesquels) sont déjà levés et m’appellent parce qu’ils meurent de faim. Sans blague. D’habitude il faut quasiment les menacer pour qu’ils avalent quelque chose avant d’y aller.

7h14 : Le café coule. Le répit sous la couette n’aura été que de courte durée.

Lire la suite