Discipline Positive : le soin anti-perfection

model-616189_1920

Sans doute est-ce parce que la fée « Culpabilité » a été la première à se pencher sur mon berceau (et la plus redoutablement efficace à égalité avec la fée « Pression ») que je m’attache particulièrement à la déculpabilisation des parents que j’accompagne.
Et que je donne tout de suite le ton : ici on fuit la perfection.

Tout comme ses copines performance et exigence.
Ici on cherche du lien, de l’écoute, de la confiance en soi, de l’encouragement et des solutions.On vient vider son sac plein de « j’en peux plus », de « j’ai tout essayé », de « c’est toujours comme ça, y a rien à faire ». On vient prendre soin de ses nerfs prêts à craquer, on se reconnecte avec ses émotions, ses besoins, ses attentes, pour mieux comprendre celles et ceux de nos enfants.
On se félicite de ne pas baisser les bras, d’être capable de se remettre en question et de vouloir y arriver malgré tout. Lire la suite

En matière d’éducation, la magie n’existe pas

take-532097_1920.jpg

J’ai l’impression, à travers mes derniers articles, de ne pas sembler très enthousiaste mais je ne peux m’empêcher d’être horripilée (restons polie) par ce que je vois passer (notamment sur Facebook) à propos des trucs et astuces « révolutionnaires » qu’apporte l’éducation positive.

Ce matin encore, une publicité (d’un site très actif en la matière) prônait « la magie de l’écoute active » auprès de nos enfants. Autant être très claire, en matière d’éducation, la magie n’existe pas. Pas plus que les licornes, les élixirs, les potions et j’en passe.
A faire croire cela, pas étonnant de lire des articles sur le burn-out parental, la culpabilisation des parents ou les promesses mensongères de ces « nouvelles façons de penser l’éducation ». Lire la suite