Télétravail AVEC enfants : y a comme un air de déjà-vu…

Comme dirait ma fille : « C’est parti mon kiki ! »

Jour 1 de ce nouveau marathon où l’endurance et le mental sont de mise lorsqu’il s’agit de travailler avec enfants à domicile.

La respiration s’avère également un élément clé pour réussir dans cette nouvelle discipline olympique qu’est le don d’ubiquité. D’autant qu’à l’arrivée, pas sûr qu’on puisse avoir un temps de récupération digne de l’effort fourni (genre évasion d’une semaine au soleil en amoureux ou resto entre copines deux fois par semaine pour souffler).

Si la parentalité est une aventure complexe et éprouvante, en période de pandémie elle s’apparente plus à Koh Lanta qu’à Fort Boyard. Les défis et difficultés sont décuplés, la fatigue s’intensifie de jour en jour, les nerfs à fleur de peau viennent mettre à mal l’esprit d’équipe : mode survie activé.

Et ce ne sont pas les réactions de certains employeurs qui aident à gagner en sérénité.

Lire la suite

Discipline Positive : le soin anti-perfection

model-616189_1920

Sans doute est-ce parce que la fée « Culpabilité » a été la première à se pencher sur mon berceau (et la plus redoutablement efficace à égalité avec la fée « Pression ») que je m’attache particulièrement à la déculpabilisation des parents que j’accompagne.
Et que je donne tout de suite le ton : ici on fuit la perfection.

Tout comme ses copines performance et exigence.
Ici on cherche du lien, de l’écoute, de la confiance en soi, de l’encouragement et des solutions.On vient vider son sac plein de « j’en peux plus », de « j’ai tout essayé », de « c’est toujours comme ça, y a rien à faire ». On vient prendre soin de ses nerfs prêts à craquer, on se reconnecte avec ses émotions, ses besoins, ses attentes, pour mieux comprendre celles et ceux de nos enfants.
On se félicite de ne pas baisser les bras, d’être capable de se remettre en question et de vouloir y arriver malgré tout. Lire la suite

La bienveillance… en overdose

20171011_093424-1

C’est LE mot à la mode, le mot de la rentrée, celui auquel on ne peut échapper pour peu qu’on possède une radio, une télé ou une connexion internet, voire les trois à la fois. Bienveillance au travail, bienveillance à l’école, en famille, à la salle de gym, dans les transports, au supermarché, soyez bienveillants nous rabâche t-on !

OK très bien. Mais sérieusement, qu’est-ce que ça a de nouveau ?
A t-on réellement un jour prôné d’être détestable avec son collègue de bureau, préconisé d’être tyrannique avec son enfant, nuisible à son conjoint ? Encore heureux que le monde tourne suffisamment bien pour recommander la bienveillance plutôt que son contraire.
Il me semble donc que pour avancer sur le sujet ou du moins être un tantinet instructif, il serait plus judicieux d’en rappeler la définition. Lire la suite