Télétravail AVEC enfants : y a comme un air de déjà-vu…

Comme dirait ma fille : « C’est parti mon kiki ! »

Jour 1 de ce nouveau marathon où l’endurance et le mental sont de mise lorsqu’il s’agit de travailler avec enfants à domicile.

La respiration s’avère également un élément clé pour réussir dans cette nouvelle discipline olympique qu’est le don d’ubiquité. D’autant qu’à l’arrivée, pas sûr qu’on puisse avoir un temps de récupération digne de l’effort fourni (genre évasion d’une semaine au soleil en amoureux ou resto entre copines deux fois par semaine pour souffler).

Si la parentalité est une aventure complexe et éprouvante, en période de pandémie elle s’apparente plus à Koh Lanta qu’à Fort Boyard. Les défis et difficultés sont décuplés, la fatigue s’intensifie de jour en jour, les nerfs à fleur de peau viennent mettre à mal l’esprit d’équipe : mode survie activé.

Et ce ne sont pas les réactions de certains employeurs qui aident à gagner en sérénité.

Lire la suite

Discipline Positive : Parents, et si on prenait soin de nous ?

woman-1245817_1920

Comme pour tout un tas de choses, les bienfaits de « l’éducation positive » dépendent de l’angle de vue choisi et de l’interprétation qu’on en fait.

Le point de départ – et centre d’intérêt principal – de ce type de pédagogie étant le bien-être de l’enfant : tout ce qu’on va pouvoir lui apporter pour bien grandir, bien se développer, en plus de tout ce qu’on fait déjà sur les questions d’éveil, du sport, de la santé, de l’alimentation…

Il y a concrètement de quoi y voir de nouvelles injonctions, des responsabilités supplémentaires à endosser et au final la pression grandissante d’incarner un « super-parent », là où on s’efforce déjà d’être au top au travail, en couple, entre amis, …

Et si on repensait nos choix et nos envies d’éducation pour le « positif » que cela peut nous apporter à NOUS, en tant que parents ? Lire la suite

« OK mais je suis au bord de la crise de nerfs, JE FAIS QUOI MOI ?! »

weather-2610774_1920

Tout d’abord, je tiens à vous faire un sincère mea culpa car le précédent article n’avait pas pour vocation à exister seul, sans celui-ci en réponse immédiate. Des soucis de santé ont empêché cet enchaînement, j’en suis navrée.

Car en effet, c’est bien beau de savoir qu’on a désormais un(e) champion(ne) de l’auto-régulation à la maison – qui NON n’a pas décidé de nous pourrir l’existence simplement de grandir – n’empêche que ça fait 4 matins sur 5 cette semaine qu’on arrive en vrac au boulot, après avoir jeté sa progéniture à travers la grille de l’école et manqué deux accidents sur la route en se maquillant au volant (ou en répondant à un mail urgent).

Donc à la question « JE FAIS QUOI MOI A PART PETER UN PLOMB ? », voici quelques pistes. Lire la suite